Home » Recherche » Programmes financés » FIDUCIAE


CONTACT

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Université de Nice Sophia-Antipolis
98, Bd. Edouard-Herriot
B.P. 3209
F - 06204 Nice cedex 3
Tél : (+33) (0)4 93 37 54 50
Fax : (+33) (0)4 93 37 53 48
Email : cmmc@unice.fr

FIDUCIAE

 

 

logofID

PROJET ANR Fiduciae

 

Pratiques et matérialités des relations marchandes : vers une dépersonnalisation?

(XVIIIe-XIXe siècle)

Merchant relationships in practice : from the personal to the impersonal?

(18th-19th centuries)

 

 

Coordinateur : Arnaud Bartolomei (Université Nice Sophia Antipolis – CMMC)

 Partenaire : Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (CMMC – EA 1193), Université Nice Sophia Antipolis

 Durée : 42 mois (01/01/2014 – 30/06/2017)

 

 

Résumé de la proposition de projet

 

Le projet Fiduciae se propose de fournir, sur la base d’enquêtes empiriques, à la fois précises et ciblées, menées dans des fonds d’archives français, des éléments de validation formalisés et quantifiés de l’hypothèse d’une dépersonnalisation des relations entre commerçants en France et en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles (vers 1680-vers 1880). À travers ce prisme, il entend répondre à une série de questionnements relatifs à la spécialisation, à la professionnalisation, à l’anonymisation et au désencastrement des relations de commerce : autant de concepts trop souvent confondus et qui, bien que centraux dans les travaux d’économie néo-institutionnaliste autant que dans bien des réflexions actuellement développées en histoire et en sociologie économiques, n’ont jamais fait l’objet d’études historiques systématiques. Il s’appuie pour ce faire sur trois types de sources, dont d’importants échantillons seront intégrés à des bases de données et analysés de manière qualitative, mais aussi quantitative, lexicométrique, cartographique et prosopographique : un ensemble de 2 000 lettres circulaires imprimées, reçues par quatre grandes maisons de négoce françaises (Briansiaux, Greffulhe Montz, Veuve Guérin et Roux frères), une série de lettres d’entrée en relation d’importantes maisons de négoce françaises et un échantillon de procurations issu des archives notariales de Paris, Marseille, Lyon et Lille.

 

Executive summary of the proposal

 

The project Fiduciae aims at providing a formalized and quantified discussion of the hypothesis that relationships between merchants in France and Europe became less and less personal in the 18th and 19th centuries. This discussion will be based on a precise and systematic empirical investigation in French archives. The broad question of the personal character of commercial relationships will lead us to discuss the specialization, professionalization and (decrease in) embeddedness of commerce. While these concepts are more or less implicitly central in contemporary developments in economic history and economic sociology, they have never been systematically investigated. We will mostly use three types of sources for our quantitative, lexicometric, cartographic and prosopographic study : a series of 2,000 printed circulars received by four of the most important French merchant houses (Briansiaux, Greffulhe Montz, Veuve Guérin and Roux frères) ; a series of letters allowing us to trace the establishment of new relatioships between a panel of important French merchant houses and their correspondents ; and a sample of acts giving power attorney driven from the notarial archives of Paris, Marseilles, Lyons and Lille.

 

Equipe scientifique/Team : cliquer ici

 

Argumentaire du projet/State of the art : cliquer ici

 

Outils de travail

Pour accéder à la « bibliothèque » du programme Fiduciae créée dans Zotero ou y collaborer : merci de contacter Viera Rebolledo-Dhuin (rebolledo<at>free.fr)

Pour consulter le tutoriel d’utilisation de Zotero créé par Viera Rebolledo-Dhuin pour le programme Fiduciae : cliquer ici

 

Publications

 

Fabien Eloire, Claire Lemercier, Veronica Santarosa : "Beyond the personal-anonymous divide: Agency relations in powers of attorney in France, 18th–19th centuries" (working paper) : cliquer ici 

Résumé : Powers of attorney are often interpreted as evidence of trust among the parties involved, and as such, of the existence of personal links between principals and their proxies. We build a novel dataset of notarized powers of attorney capturing a wide variety of agency relationships in four large French commercial cities in the eighteenth and nineteenth centuries to test hypotheses on the relational basis of economic relationships. We find little support for the idea of an evolution from personal to anonymous relationships during our period. Rather, our results point to the complementarity of embeddedness and formality, and suggest an increase over time in the importance of relationships based on repeated interactions, and a broad homophily driving merchants to choose fellow merchants as proxies.

Arnaud Bartolomei, Fabien Eloire, Claire Lemercier, Matthieu de Oliveira, Nadège Sougy : "L'encastrement des relations entre marchands en France (1750-1850). Une révolution dans le monde du commerce ?" (working paper) : cliquer ici (en construction) 

Résumé : La période 1750-1850 est souvent placée au centre des grands récits de la modernisation, notamment de ceux qui la caractérisent par un passage de relations économiques encastrées dans des liens familiaux ou communautaires à des transactions impersonnelles seulement appuyées sur le marché et des dispositifs juridiques. Nous mettons ces récits à l'épreuve en étudiant systématiquement trois corpus de sources correspondant à des instruments largement utilisés par les négociants de l'époque : lettres d'entrée en relation, lettres circulaires et procurations notariées. Notre étude, à la fois qualitative et quantitative, ne permet de dégager que peu d'évolutions linéaires. En revanche, elle amène à dépasser l'opposition entre liens encastrés et totalement désencastrés. Nous trouvons en effet de nombreux indices de la complémentarité entre des transactions économiques personnalisées et d'autres plus impersonnelles. Nous mettons aussi en lumière le fait que d'autres types de liens jouent un rôle important : d'une part, les relations répétées ou celles établies par l'intermédiaire de tiers ; d'autre part, une forme d'homophilie sociale entre marchands, fondée notamment sur le partage d'un langage commun, celui du commerce.

Arnaud Bartolomei, Nadège Sougy, « Les codes épistolaires de l’entrée en relation marchande (xviiie-xixe siècle) » : cliquer ici (en construction)


Résumé : Qu’est-ce qui amenait les marchands à confier leurs marchandises à des tiers qui résidaient dans des contrées éloignées et sur lesquels ils ne pouvaient exercer qu’un contrôle très limité ? En étudiant les lettres d’entrée en relations de quatre maisons de négoce françaises actives dans le commerce et la banque et en analysant des manuels de correspondances commerciales, cet article propose une réflexion sur les codes épistolaires des XVIIIe et XIXe siècles qui permettaient aux marchands d’établir des relations de confiance entre eux. Il s’agit de comprendre comment, alors que se développe le commerce, s’affirme une langue du commerce propice à l’établissement de relations d’affaires.
Arnaud Bartolomei, « Actes notariés versus actes de chancellerie. Le rôle des chancelleries consulaires françaises dans la formalisation des actes commerciaux et civils (XVIIIe-XIXe siècle) », Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée modernes et contemporaines [En ligne], 128-2 | 2016 : cliquer ici
Résumé : Le problème abordé dans cet article est celui des services que rendaient les chancelleries consulaires françaises et des usages différenciés qu’en faisaient les individus amenés à les fréquenter, les marchands en premier lieu. Au-delà, se pose plus généralement la question du rôle que jouait cette institution dans la sécurisation juridique des échanges transnationaux et donc dans l’essor du commerce à distance aux époques moderne et contemporaine. Pour ce faire, l’étude se propose de confronter les sources théoriques qui définissent les fonctions des chancelleries consulaires françaises aux pratiques de leurs usagers et se propose notamment de réfléchir sur le coût des procédures juridiques d’authentification des actes et l’importance de ces formalités dans la structuration des échanges transnationaux.

 

Les rencontres Fiduciae

 

  • Séminaire Fiduciae du 12 mars 2015 (Paris, CSO, 19 rue Amélie, 75007)

    14h-15h : « Travailler sur les procurations des commerçants, est-ce travailler sur la confiance ? » (Fabien Eloire, Université Lille I, Claire Lemercier, CNRS)

    15h-16h : « Les circulaires de la maison Rémy de Lille (XIXe siècle) » (Matthieu de Oliveira, Université de Lille 3)

    16h-17h : « Les codes épistolaires de l’entrée en relation marchande (XVIIIe-XIXe siècle) » (Arnaud Bartolomei, Université Nice Sophia Antipolis, Nadège Sougy, Université de Neufchâtel)

    17h-18h : Table-ronde : « Révolution commerciale, désencastrement et dépersonnalisation : des concepts utiles pour décrire les transformations des pratiques commerciales de la période 1750-1850 ? »

 

  • Séminaire Fiduciae du 5 juin 2015 (Paris, Sciences Po, 9 rue de la Chaise, 75007, salle 901)

14h-15h : Luca Andreoni (Université d’Ancône) : « Opportunités et hiérarchies dans les réseaux marchands juifs : les Recanati de Livourne et les Coën de Raguse/Ancône (XVIIIe siècle)

15h-16h : Boris Deschanel (Université de Limoges – IDHE, Fiduciae) « L’intégration des Dauphinois dans le commerce colonial (années 1750 – années 1850) »

16h-17h : Nicolas Praquin (Université de Paris Sud – RITM) : « Confiance et prudence. Réflexions et regards historiques d’un comptable sur un Janus de la relation d’affaires »

 

  •  Séminaire Fiduciae du 18 décembre 2015 (Paris, Sciences Po, 28 rue des Saints-Pères, salles 401, métro Saint-Germain des Près)

14h-15h : Thomas Mollanger (Université de Bordeaux – GRETHA, Fiduciae) : « Etude des fondements sociologiques de la construction de la réputation. Le cas de la maison de négoce d’eaux-de-vie de Cognac Hennessy (1765-1800) »

15h – 16h : Serge Chassagne (Université de Lyon – LARHA) « Présentation de l’ouvrage Veuve Guérin et fils. Banque et soie, une affaire de famille, Saint-Chamond-Lyon (1716-1932) »

16h – 17h : Silvia Marzagalli (Université Nice Sophia Antipolis – CMMC, Fiduciae) « Présentation de l’ouvrage Bordeaux et les Etats-Unis (1776-1815). Politiques et stratégies négociants dans la genèse d’un réseau commercial »

 

  • Communication de Fabien Eloire (en collaboration avec Claire Lemercier et Veronica Santarosa) au Meeting of the Caltech Early Modern Group, California, Pasadena, 2016, April 8 : « What can we learn about the embeddedness of commercial relationships from the study of powers of attorney ? (France, 18th-19th centuries) » (pour consulter le programme : http://people.hss.caltech.edu/~jlr/Meetings/Meet-16.htm).

 

  • Séminaire du CSO du 29 avril 2016 (Paris, CSO, 19 rue Amélie, 75007)

L’ensemble de l’équipe de coordination a été invitée dans le séminaire des doctorants du Centre de Sociologie des Organisations (Sciences Po – Paris), pour discuter un article d’étape en cours de rédaction.

Pour consulter l’article : (en construction)

Pour consulter la présentation : cliquer ici

 

  • Journée d’études du 2 juin 2016 « Pratiques et matérialités des relations entre marchands. Dialogues interdisciplinaires » (Lille, IRHIS, Université Lille-Charles de Gaulle)

Pour consulter le programme : cliquer ici

Pour consulter l’enregistrement vidéo de la journée d’études : https://live3.univ-lille3.fr/collections/pratiques-et-materialites-des-relations-entre-marchands-dialogues-interdisciplinaires

 

 

  • Séminaire Fiduciae du 14 octobre 2016 (Paris, Sciences Po, CSO, rue de Grenelle, 75007)

De 9h30 à 11h, la discussion portera sur l’ouvrage de Francesca Trivellato, Corail contre diamants. De la Méditerranée à l’océan Indien au XVIIIe siècle, récemment paru en traduction française au Seuil.

De 11h à 12h30, nous discuterons un article issu du Programme Fiduciae : Arnaud Bartolomei, Matthieu de Oliveira, Fabien Eloire, Claire Lemercier et Nadège Sougy, « L’encastrement des relations entre marchands en France (1750-1850). Une révolution dans le monde du commerce ? »

 

  • Communication d’Arnaud Bartolomei au séminaire « Entreprises, marchés et régulations », LAHRA/Triangle, Lyon, 20 octobre 2016 : « L’encastrement des relations entre marchands en France (1750-1850). Une révolution dans le monde du commerce ? ».

 

  • Journée d’études du 15 décembre 2016 « Pratiques et matérialités des relations entre marchands. Dialogues diachroniques » (Nice, MSHS)

Pour consulter le programme : cliquer ici

 

  • Communication de Thomas Mollanger au workshop du CHORD  « Retailing, Distribution and Reputation : Historical perspectives », Wolverhampton, 23 mai 2017 : « Who is to be trusted in the Cognac brandy supply chain? The reconfiguration of retailers’ reputations as a tool to create trust in front of the growing power of producers’ names, first half of the 19th c. – first years of the 20th c. » (pour consulter le programme : https://retailhistory.wordpress.com/2017/03/21/workshop-retailing-distribution-and-reputation-historical-perspectives/ ; pour consulter la présentation : cliquer ici).

 

  • Communication de Thomas Mollanger à la 18th Biennal Conference on Historical Analysis and Research in Marketing (CHARM), Liverpool, 3 juin 2017 : « The effects of trademarks law over the marketing work of Cognac brandy firms, XVIIIth c. – early 20th c.»

 

  • Séminaire Fiduciae du 22 juin 2017 (Paris, Sciences Po, CSO, 19 rue Amélie, 75007)

10h-11h : Marguerite Martin (Paris I – IDHES), « Les marchés de l’indigo en France. Flux, acteurs, produits (XVIIe – XVIIIe siècles) »

11h-12h : Pierre Gervais (Sorbonne Nouvelle Paris III – CREW EA 4399), « Historiciser le profit : que faire des pratiques de l’époque moderne en théorie économique ? »

14h-15h : Guillaume Foutrier (Paris VIII – IDHES), « la question de la signature, de la confiance et des relations de crédit sur le marché de l’escompte à Rouen au XVIIIe siècle »

15h-16h : Pierre Vernus (Université Lumière Lyon 2 – LHARA) « Gérer et réduire l’incertitude sur le marché des soies à Lyon dans la seconde moitié du XIXe siècle »

Activités à venir

<< Sep 2017 >>
lmmjvsd
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Partenaires

ICEM Globiber Citere Captifs et captivités (programme EGIDE) Navigocorpus