Home » Recherche » Recherche – Axe 1 – quinquennal


CONTACT

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Université de Nice Sophia-Antipolis
98, Bd. Edouard-Herriot
B.P. 3209
F - 06204 Nice cedex 3
Tél : (+33) (0)4 93 37 54 50
Fax : (+33) (0)4 93 37 53 48
Email : cmmc@unice.fr

Recherche – Axe 1 – quinquennal

« Informer et transmettre »

Responsables : Pierre-Yves Beaurepaire et Xavier Huetz de Lemps

Informer, c’est en premier lieu, l’action de « donner forme ».  À cette première acception, le Littré en ajoute une deuxième – juridique (« Instruction à laquelle on procède pour la recherche ou la constatation d’un crime ou d’un délit »)  – avant d’arriver au «langage général» qui recouvre aujourd’hui l’acception la plus commune du terme (« Action de prendre des renseignements »).  Il convient de ne pas perdre, toutefois, le sens étymologique premier du terme : c’est à partir de la représentation qu’on se fait de choses, née des renseignements dont on dispose (véhiculés par autrui ou forgés par son expérience personnelle), que l’on conçoit, élabore et poursuit des stratégies individuelles, familiales ou collectives. L’information contribue donc, de ce point de vue, à donner forme à la réalité qui nous entoure.

Le souci de transmettre des informations, leur choix, et la manière de les sélectionner avant leur transmission, ou au contraire la perte d’information d’une génération à l’autre, ce que l’on ne considère pas nécessaire ou pas utile de transmettre aux autres, ou les expériences traumatisantes pour lesquelles on ne saurait trouver les mots, constituent ainsi un champ d’analyse susceptible de révéler les mécanismes profonds, conscients ou inconscients, qui président à la constitution, génération après génération, des visions du monde.

S’attacher à l’étude de la manière avec laquelle les sociétés du pourtour méditerranéen ont transmis l’information les concernant s’avère dès lors une clé de lecture potentiellement féconde pour appréhender à nouveaux frais les circulations d’idées et des hommes sur lesquelles le CMMC a travaillé dans le quadriennal 2008-2011. A la dimension la plus évidente des circulations méditerranéennes, celle qui se situe dans l’espace, s’ajoute ici une volonté plus marquée de réfléchir à la circulation dans le temps, à ce passage de témoin permanent qui constitue l’essence même du processus historique.

Cet axe de recherche se décline selon trois lignes de force : en premier lieu, une réflexion autour des traces laissées par les hommes et les femmes du passé et sur le maniement et le devenir de ces traces. Relèvent ainsi de ce champ les chantiers ouverts autour des archives et changements de souveraineté, des mémoires combattantes de la Grande Guerre, et des écritures de soi. Deuxièmement, nous nous focalisons sur le rôle charnière que certaines professions ont eu dans cette circulation d’informations et sur la signification des transformations de ces professions dans le processus historique. Comment et pourquoi décide-t-on de modifier les modalités de transmission des informations, en en attribuant la fonction à d’autres figures, ou en standardisant les processus ? Aux figures de l’intermédiation marchande (capitaines, consuls, courtiers), dont l’intérêt a été démontré, si besoin en était, lors du colloque consacré en 2010 aux agents de commerce[SM1] , s’ajoute ici une enquête collective sur l’information consulaire à Nice. Enfin, il convient de se pencher sur la manière dont les représentations multiples des réalités méditerranéennes se traduisent en une vision politique et géopolitique qui contribue à son tour à l’essor d’autres visions de la Méditerranée : c’est le chantier ouvert par le projet Géopolitique et Mediterranean Studies.

L’axe 1 prévoit de mener les actions suivantes:

Histoires d’archives. Archives et changement de souveraineté
Responsable : Xavier Huetz de Lemps

  • L’expérience combattante des Méditerranéens durant la Grande Guerre.
    Responsable : Jean-Paul Pellegrinetti
  • Ecritures de soi. Mots et configurations de l’expérience. Méditerranée – Afrique
    Responsable : Valérie Piétri (URMIS)
  • Les figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIe-XXIe s.)
    Responsable : Arnaud Bartolomei
  • Les consuls, agents d’information
    Responsable : Silvia Marzagalli
  • Géopolitique et Mediterranean Studies
    Responsables : Pierre-Yves Beaurepaire et Jean-Pierre Darnis  (UNS-CMMC) en collaboration avec Antony Jones (Harvard & Northeastern University).

[SM1]Faire lien avec publication du volume de la revue Entreprises et Histoire

Activités à venir

<< Sep 2017 >>
lmmjvsd
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Partenaires

ICEM Globiber Citere Captifs et captivités (programme EGIDE) Navigocorpus