Home » Publications » Autres publications collectives

Category Archives: Autres publications collectives

CONTACT

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Université Côte d’Azur (UCA)
98, Bd. Edouard-Herriot
B.P. 3209
F – 06204 Nice cedex 3
Tél : (+33) (0)4 93 37 54 50
Fax : (+33) (0)4 93 37 53 48
Email : cmmc@unice.fr

Pour une histoire politique de la France méditerranéenne

Pour une histoire politique de la France méditerranéenne, sous la direction de Jean-Paul Pellegrinetti, Rennes, PUR, 2021, 732 pages, EAN: 9782753581661.

Aire géographique tout autant que culturelle au carrefour de multiples influences, la Méditerranée est porteuse d’un héritage ainsi que d’une tradition politique spécifique. Elle est aussi un laboratoire atypique d’observation de la vie politique française, où les événements nationaux trouvent une résonance particulière, au gré d’une histoire locale rythmée par des aspirations souvent contradictoires, des crises ou encore des changements de souveraineté.  Dans le sillage de domaines historiques en pleine expansion, relatifs aux sensibilités et mentalités collectives, aux représentations, mais également à l’interaction entre parcours politiques individuels et collectifs, et nourri des acquis méthodologiques portés par la micro ou la socio-histoire.L’ouvrage souhaite approfondir la réflexion sur l’évolution politique contemporaine. Ses contributeurs entendent poser ainsi les premiers jalons d’une histoire des élites politiques méditerranéennes, c’est-à-dire une histoire globale de la France du Sud-Est, de la Révolution française à la Ve République.

L’oeil de Stockholm

L’oeil de Stockholm. La correspondance du consul Fölsch depuis Marseille, 1780-1807), éditée et annotée par Pierre-Yves Beaurepaire, Silvia Marzagalli, Fredrik Thomasson, Paris, Classiques Garnier, Les Méditerranées, 2021.

Créé en 1731, au moment où la Suède est en train de revoir ses ambitions internationales au lendemain de sa défaite dans la Grande guerre du Nord (1700-1721) au profit d’une politique d’affermissement économique, le consulat de Marseille est le troisième poste ouvert par la Suède en Méditerranée, après Livourne (1720) et Alger (1729).

La table des matière est ici.

Le bon de commande de l’ouvrage est ici.

Le projet d’édition porte sur les correspondances de François Philippe Fölsch depuis sa prise de fonction en 1780, lorsqu’il succède à son père, à 1807. Le corpus comprend quelque 300 lettres de longueur variable, qui ont été transcrites pas plusieurs cohortes d’étudiants du master Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, puis vérifiées et corrigées par Pierre-Yves Beaurepaire et Silvia Marzagalli. Le total dépasse un million de signes. L’essentiel de la correspondance -en français- est adressé aux différents chanceliers qui se succèdent à Stockholm, mais l’on trouve également des lettres envoyées -en suédois- au président ou au secrétaire du Conseil royal, au Cabinet royal des correspondances des Affaires étrangères, au secrétaire du cabinet du roi, voire, en 1804, au souverain lui-même.

Régnicole français car né à Marseille, mais issu d’une famille protestante, d’un père négociant hambourgeois et d’une mère appartenant à l’internationale de la banque de Genève, éduqué en Suisse, avant de séjourner deux ans en Suède, franc-maçon et négociant, les expériences de vie et les identités multiples de François Philip Fölsch en font un intermédiaire culturel, un « homme de l’entre-deux » parfaitement capable de déchiffrer les réalités méditerranéennes pour ses interlocuteurs nordiques. Sa correspondance permet entre autres de mesurer l’étendue des champs que le consul suédois considère devoir couvrir pour bien répondre aux attentes de ses supérieurs.

Paroles d’experts

Paroles d’experts. Une histoire sociale du politique (Europe, XVIe-XVIIIe siècle), sous la direction de Marion Brétéché et Héloïse Hermant, Rennes, PUR, 2021, 312 pp., 978-2-7535-8182-1.

Ce volume interroge la présence à l’époque moderne de pratiques et de comportements qui pourraient relever de ce que nous appelons aujourd’hui « expertise ». Il articule statut d’expert et actions d’expertise et examine la nature et la légitimité de cette figure polymorphe. Ces questions se posent avec acuité à une époque où les compétences proprement politiques des acteurs de gouvernement sont floues et où l’usage de l’expertise est une ressource importante pour des groupes sociaux et professionnels en concurrence au sein des arcana imperii.

Pour plus d’informations: http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=5200

Avec le soutien de l’université d’Orléans, de l’EA 4710 – Pouvoirs, lettres, normes de l’université d’Orléans, de l’Institut universitaire de France et du laboratoire Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine d’Université Côte d’Azur.

Des journaux pour toutes

Plume de Colette Bréger

Des journaux pour toutes. Femmes et féministes dans la presse en France, Italie et Espagne au XXe siècle. Textes réunis par Magali Guaresi et Maria Grazia Scrimieri, Sens public, juillet 2021,  http://sens-public.org/dossiers/1583/

  • L’histoire des féminismes, réécrite très récemment au pluriel (Pavard, Rochefort, et Zancarini-Fournel 2020), a montré la diversité des luttes, des modes d’actions et des dispositifs d’expressions des mouvements de femmes au XXe siècle. Parmi eux sont comptées les publications de périodiques (brochures, bulletins, journaux, revues) qui jouent un rôle central dans les moments de re-mobilisation féministe, dans la structuration idéologique des courants, dans la construction de réseaux et la circulation des idées.
  • Cet ouvrage a été réalisé dans le cadre des activités du projet ExFem.

Réalité(s) du communautarisme religieux

Réalité(s) du communautarisme religieux, sous la direction d’Anne-Laure Zwilling et Jérémy Guedj, CNRS Éditions, 9782271127167, 248 pp.
Les nombreuses discussions sur le communautarisme en France déchaînent les passions. Ce thème est source de clivages et objet d’idées reçues qui finissent, à force d’être répétées, par gagner force de vérité. Cet ouvrage souhaite poser à nouveau frais les bases du débat, en privilégiant l’angle du religieux. Donnant la parole à des chercheurs de diverses disciplines qui apportent des éclairages complémentaires, il propose de réexplorer le mot et la chose. Qu’entend-on lorsque l’on parle de communautarisme religieux ? Traduit-il des réalités concrètes et mesurables? Varient-elles selon les diverses « communautés » que compte la France?
Autant de questions délicates que les auteurs abordent, entre passé et présent, afin de poser un regard scientifique et distancié sur un sujet brûlant.
Table des matières
Anne-Laure Zwilling, Jérémy Guedj, Introduction
Première partie. Le communautarisme : passé et présent
Philippe Portier, La notion de communautarisme. Genèse, diffusion, traduction
Jérémy Guedj, L’État face au communautarisme en France depuis 1945 : une question de « modèle » ?
Anne-Laure Zwilling, L’émergence de la notion de « communautarisme en France »
Anne Fornerod, Principe de laïcité et communautarisme en droit français : entre instrumentalisation et indifférence
Jean-Philippe Schreiber, Le juge belge contre la laïcité, la laïcité contre elle-même
Deuxième partie. Y a-t-il un communautarisme religieux en France ?
Sophie Guérard de Latour, Républicanisme et anti-communautarisme en France : un éclairage philosophique
Romi S. Mukherjee, Espace républicain ? Brèves remarques sur le communautarisme religieux
Frédéric Gugelot, Le catholicisme peut-il être un communautarisme comme les autres ?
Yves Bizeul, La réalité du communautarisme protestant en France
Pierre Birnbaum, Sur la « communautarisation » des Juifs de France
Samim Akgönul, Les musulmans de France sont-ils communautaristes ?
Anne-Laure Zwilling, Jérémy Guedj, Conclusion

Activités à venir

<< Nov 2022 >>
lmmjvsd
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

Partenaires

ICEM Globiber Citere Captifs et captivités (programme EGIDE) Navigocorpus