Home » Articles posted by Barbara Meazzi

Author Archives: Barbara Meazzi


CONTACT

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Université de Nice Sophia-Antipolis
98, Bd. Edouard-Herriot
B.P. 3209
F - 06204 Nice cedex 3
Tél : (+33) (0)4 93 37 54 50
Fax : (+33) (0)4 93 37 53 48
Email : cmmc@unice.fr

Prendre la plume des Lumières au Romantisme

Prendre la plume des Lumières au Romantisme. Pratiques de l’écrit dans l’Europe de la fin de l’époque moderne, sous la direction de Matthieu Magne, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, coll. ‘Histoires croisées », ISBN (LIVRE) : 978-2-84516-879-4 ISBN (EPUB) : 978-2-84516-881-7, 258 pages.

Des salons des Lumières aux cénacles romantiques, nombreux sont les au- teurs à avoir exprimé leur rapport à la plume à la fin du long xviiie siècle. Acte social ou expression du for privé, les pratiques de l’écrit éclairent une période charnière de l’histoire du manuscrit, du livre et de l’édition. Quelles furent les valeurs apportées au geste de prendre la plume dans les sociétés européennes et en quoi la gamme des écritures nous informe-t-elle sur les «transformations de l’époque moderne ?

La geopolitica del digitale

 La geopolitica del digitale, Jean-Pierre DARNIS e Carolina POLITO (ed.), Roma, Nuova Cultura, September 2019, 177 p., ISBN/ISSN/DOI: 978-88-3365-246-7

Associare il termine “geopolitica” al digitale può sembrare impresa ardita. In effetti la geopolitica porta in sé un riferimento geografico, quello di un’analisi delle dimensioni di potere contestualizzate nel territorio. Per questo motivo la geopolitica ha spesso mostrato dei limiti, diventando a volte il pretesto per sviluppare un pensiero realista piuttosto datato, in quanto molto legato alle frontiere e all’estendersi del dominio del controllo seguendo una logica vestfaliana. Seguendo questo filone può dunque sembrare un controsenso associare una riflessione sulle conseguenze del digitale nella politica internazionale a una riflessione geopolitica, anche perché il digitale del world wide web veicola l’idea di un “non territorio”, o piuttosto quella di un territorio universale. L’uso del termine geopolitica però non è casuale: nello scenario internazionale si sta difatti in misura crescente assistendo a una serie di sviluppi che tendono verso una territorializzazione del dominio digitale, una dimensione che sembra intrisa di tendenze contradittorie, fra aperture e chiusure. Ed è per approfondire questa dimensione che abbiamo deciso di promuovere questo volume IAI, per offrire al lettore una serie di analisi che guardano al digitale come a un terreno ricco di poste in gioco politiche, e quindi di contrapposizioni tanto di interessi diversi, quanto di concezioni ideologiche diverse. La maggior parte degli autori svolge, o ha svolto, attività di ricerca allo IAI, il che illustra anche la vivacità dell’Istituto come bacino di acquisizione di competenze e promozione della riflessione.

Simone de Beauvoir. Réceptions contemporaines

Simone de Beauvoir. Réceptions contemporaines, sous la direction de Marie-Joseph BERTINI, Odile GANNIER, Magali GUARESI, Barbara MEAZZI, Maria Grazia SCRIMIERI, Francesca SENSINI, Sens Public, Les Cahiers, n. 23-24, octobre 2019, 304 pp., ISBN 9782956602026

 

1949 : une date-clef pour toutes les femmes, singulièrement pour celles qui reçoivent la parution du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir comme une révélation, à mi-chemin entre une prise de conscience bouleversante de la condition mondiale des femmes et un devoir d’émancipation que ce texte-manifeste induit en filigranes.

Près de 70 ans plus tard la surprise, l’étonnement et le questionnement auxquels il nous soumet restent toujours d’actualité. Simone de Beauvoir met en lumière, pour la première fois, l’inégalité structurelle qui régit les relations entre les femmes et les hommes en montrant combien celle-ci ressortit d’un système idéologique et culturel masqué par le recours à une naturalité construite.

Jamais auparavant, les femmes n’avaient été pensées comme sujets singuliers, aptes à dire et à porter l’universel. Simone de Beauvoir assène de cruelles vérités : l’altérité est source de négation des femmes et non de leur reconnaissance en tant qu’humains à part entière. A n’être que l’autre des hommes, elles ne peuvent prendre place au sein de l’humanité et elles sont au contraire rabattues du côté du particulier et de l’immanence.

Le volume est le résultat des activités scientifiques du programme ExFEM – 1918-1968-2018, Cent ans d’expressions féminines. France, Italie, Espagne (IDEX JEDI – Académie 5 – UCA)

Atlas de l’Europe moderne

Pierre-Yves Beaurepaire, Atlas de l’Europe moderne. De la Renaissance aux LumièresCartographie : Cyrille Suss, Autrement, 2019, ISBN : 9782746747890

Cet atlas saisit, à l’échelle du continent européen et de ses colonies, les dynamiques et les bouleversements qui ont eu lieu pendant trois siècles, du XVIe au XVIIIe siècle :

• Les révolutions intellectuelles, les découvertes et innovations scientifiques
• L’entrée dans les guerres modernes
• L’ ouverture au monde et l’exploration de nouveaux territoires.

Grâce à près de 120 cartes, cet atlas permet de comprendre comment l’Europe s’est transformée d’un point de vue politique, économique et culturel.

L’ouvrage peut être commandé en cliquant ici.

Les Lumières et le Monde

 Pierre-Yves Beaurepaire, Les Lumières et le Monde. Voyager, explorer, collectionner, Paris, Belin, coll. Histoire, 2019, 324 pages, ISBN : 978-2-7011-9435-6

L’élargissement du Monde au siècle des philisophes et des savants

Il y a tout juste 250 ans, l’Endeavour, avec James Cook à son bord, se lançait dans l’exploration du Pacifique. Moins d’une décennie plus tard, débutaient les expéditions polaires. De ces voyages, qui allaient du Grand Océan aux sources du Nil, aventuriers, naturalistes et marins ne rapportèrent ni or ni pierres précieuses. Leurs trésors, bientôt exposés dans les collections privées ou les premiers musées publics, étaient d’un genre nouveau : vêtements, objets du quotidien, planches en couleurs révélant l’extraordinaire richesse d’une faune et d’une flore jusque-là inconnues, récits de premiers contacts avec des populations « autochtones ». Ces explorateurs ramenèrent aussi à la vie les civilisations les plus anciennes, collectionnant les antiquités et s’attachant à déchiffrer des langues perdues.

Expéditions et collections fascinèrent les hommes et les femmes du XVIIIe siècle bien au-delà des salons philosophiques et mondains. À travers leur émerveillement, Pierre-Yves Beaurepaire touche l’essentiel de cet élargissement du monde qui ébranla la pensée occidentale et ses certitudes.

L’ouvrage peut être commandé en cliquant ici.

Activités à venir

<< Déc 2019 >>
lmmjvsd
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Partenaires

ICEM Globiber Citere Captifs et captivités (programme EGIDE) Navigocorpus