Home » Publications (Page 2)

Category Archives: Publications

CONTACT

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Université Côte d’Azur (UCA)
98, Bd. Edouard-Herriot
B.P. 3209
F – 06204 Nice cedex 3
Tél : (+33) (0)4 93 37 54 50
Fax : (+33) (0)4 93 37 53 48
Email : cmmc@unice.fr

A venir

Ce que publier signifie

Ce que publier signifie. Une révolution par l’encre et le papier, Nice (1847-1850)

Julien Contes, Ce que publier signifie. Une révolution par l’encre et le papier, Nice (1847-1850), Classiques Garnier, coll. Les Méditerranées, 2021, 738 pp., ISBN: 978-2-406-11194-8

L’historien est comme l’ogre de la légende, écrivait Marc Bloch dans son Apologie pour l’histoire, il flaire la chair humaine. Celle du présent ouvrage est journalistique. Elle appartient à des notables devenus directeurs de presse à Nice et qui découvrent dans un territoire frontalier, entre France et Italie, dans le contexte des révolutions européennes de 1848, tout ce que publier un journal signifie et implique. Le terrain d’étude est local, mais l’enquête n’est pas une simple monographie. La richesse documentaire exploitée met au jour des pans méconnus de la civilisation du journal du XIXe siècle, en dépassant le prisme politique par une attention particulière portée aux aspects économiques, sociaux, culturels et matériels qui sont encore les parents pauvres des études sur la presse.

Côté jardin

Côté jardin: Histoire(s) et représentations des jardins de la Méditerranée, sous la direction de Francesca I. Sensini, Chambéry, Presses Universitaires Savoie Mont Blanc, coll. Arts Cultures Pouvoirs, 2021, 244 pp., ISBN: 978-2-37741-064-4

Dès le récit biblique d’Éden où Adam et Ève furent heureux avant le péché aux jardins orientaux de l’Antiquité la plus lointaine, des jardins du mythe et de la pensée classique gréco-latine aux espaces naturels culturalisés des époques plus récentes, les jardins font partie de notre imaginaire. La fascination intemporelle pour cet espace semble découler des analogies entre son ambiguïté, entrelacs de nature et culture, et la vie elle-même dans son élan créateur et destructeur: le caractère énigmatique du jardin semble renvoyer à l’énigme même de l’existence, qu’il interroge et reproduit à la fois. Les essais recueillis dans ce volume souhaitent apporter une contribution à l’analyse de cette thématique – déclinée dans sa réalité paysagère et architecturale ainsi que dans ses représentations artistiques et littéraires – inscrite au sein des contextes politiques, sociaux, culturels de l’espace défini par la mer Méditerranée. Aussi, le volume enquête sur le jardin selon une perspective interdisciplinaire, dans le but de comparer ses réalisations et ses représentations à partir des coordonnées géographiques et des variables culturelles propres de la mer Méditerranée.

Il fantasma del romanzo

Barbara Meazzi, Il fantasma del romanzo. Le futurisme italien et l’écriture romanesque (1909-1929), Chambéry, Presses Universitaires Savoie Mont Blanc, 2021, 430 pp., ISBN-13 9782377410590. 

Malgré l’absence d’un appareil théorique, force est de constater que le futurisme a produit des textes en prose que l’on peut légitimement appeler «romans». Si l’on s’en tient aux suggestions de la critique contemporaine, qui n’est pas du tout unanime quant aux œuvres et aux auteurs, on compterait une dizaine de romans, en tout et pour tout, entre 1910 et 1935. Pour notre part, nous avons comptabilisé un nombre de romans écrits par les futuristes nettement plus élevé: Palazzeschi, Corra et Ginna, Buzzi, Carli, Cangiullo, et puis Fillia, Brosio, Casavola, Folgore et Marinetti lui-même, dont on a finalement peu étudié la production romanesque, impriment et diffusent toutes sortes de «romans», antiromans, poèmes-romans, tentatives de romans, chaque texte affichant et revendiquant une spécificité futuriste. Force est de constater, dès lors, que les futuristes se sont approprié l’écriture en prose et ont essayé d’en faire un terrain d’expérimentation: peut-on légitimement penser qu’elle est futuriste? Un romancier futuriste écrit-il un roman ou un roman futuriste? Existe-t-il un «roman» futuriste?

Mobilités en Méditerranée

MOBILITÉS EN MÉDITERRANÉE. Quotidiens, contrôles, assistances (XVIe-XXIe siècles). Textes réunis et édités par Anne Brogini, María Ghazali et Swanie Potot, Saint-Denis, Éditions Bouchène, 2021, 416 p., ISBN: 978-2-35676-126-2

Espace de contacts et d’échanges, la Méditerranée a toujours été caractérisée par les circulations des navires, des biens et des personnes. Entre le XVIe et le XXIe siècle, ces mobilités ont régulièrement fait l’objet d’accueils, de rejets et de contrôles le long des côtes, dans les espaces réceptifs portuaires et littoraux. L’approche sur le long terme permet de saisir les permanences, en Méditerranée, des phénomènes de mobilités, encore accentués aujourd’hui par le creusement du différentiel économique entre les deux rives, et des conséquences qu’ils induisent (réactions parfois hostiles des populations, surveillance des autorités, prise de conscience des risques potentiels sur le plan économique, social et sanitaire). Fruit d’une collaboration interdisciplinaire entre historiens et sociologues des deux rives de la Méditerranée, l’ouvrage cible les motivations des différentes populations migrantes de Méditerranée occidentale. Il étudie leurs rêves de départ, leurs parcours et installations, ainsi que les réactions négatives ou positives qu’ils suscitent au sein des populations littorales. Sont également appréhendées les différentes mesures mises en place par les autorités pour encadrer les mobilités et pour assister les migrants dans leur nouveau lieu de vie.

Pascoli maledetto

Francesca Sensini, Pascoli maledetto, Il Melangolo, 2020, 156pp., SSN 1970-2116.

Questo è un lavoro a tesi ed un lavoro di parte. La tesi è che Pascoli sia il nostro poeta maledetto o, detto altrimenti, che debba essere ricondotto a quella temperie estetico-filosofica e studiato in una prospettiva risolutamente europea.
Pascoli maledetto, dunque, à la Verlaine e a modo suo, con un’originalità che ne fa un maestro unico della poesia europea moderna. E doppiamente e altrimenti maledetto, perché fissato in una storia e rappresentazione disfortune, di traumi, di turbe, di lacrime che obbligano l’artista e la sua opera a una veglia mortuaria in cui tutte le cavalle sono storne. Pascoli maledetto, al di là dell’immagine pubblica rassicurante e dell’elaborazione di un codice poetico stratificato e criptato tutto da decifrare. Pascoli maledetto, con una biografia da riscrivere, al di là della vulgata, in cui integrare il consumo e abuso di alcool e di laudano che sembra ancora restare nell’ambito dell’indicibile.

Activités à venir

<< Sep 2021 >>
lmmjvsd
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Partenaires

ICEM Globiber Citere Captifs et captivités (programme EGIDE) Navigocorpus