Home » Posts tagged 'Méditerranée'

Tag Archives: Méditerranée

CONTACT

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Université Côte d’Azur (UCA)
98, Bd. Edouard-Herriot
B.P. 3209
F – 06204 Nice cedex 3
Tél : (+33) (0)4 93 37 54 50
Fax : (+33) (0)4 93 37 53 48
Email : cmmc@unice.fr

Pour une histoire politique de la France méditerranéenne

Pour une histoire politique de la France méditerranéenne, sous la direction de Jean-Paul Pellegrinetti, Rennes, PUR, 2021, 732 pages, EAN: 9782753581661.

Aire géographique tout autant que culturelle au carrefour de multiples influences, la Méditerranée est porteuse d’un héritage ainsi que d’une tradition politique spécifique. Elle est aussi un laboratoire atypique d’observation de la vie politique française, où les événements nationaux trouvent une résonance particulière, au gré d’une histoire locale rythmée par des aspirations souvent contradictoires, des crises ou encore des changements de souveraineté.  Dans le sillage de domaines historiques en pleine expansion, relatifs aux sensibilités et mentalités collectives, aux représentations, mais également à l’interaction entre parcours politiques individuels et collectifs, et nourri des acquis méthodologiques portés par la micro ou la socio-histoire.L’ouvrage souhaite approfondir la réflexion sur l’évolution politique contemporaine. Ses contributeurs entendent poser ainsi les premiers jalons d’une histoire des élites politiques méditerranéennes, c’est-à-dire une histoire globale de la France du Sud-Est, de la Révolution française à la Ve République.

L’oeil de Stockholm

L’oeil de Stockholm. La correspondance du consul Fölsch depuis Marseille, 1780-1807), éditée et annotée par Pierre-Yves Beaurepaire, Silvia Marzagalli, Fredrik Thomasson, Paris, Classiques Garnier, Les Méditerranées, 2021.

Créé en 1731, au moment où la Suède est en train de revoir ses ambitions internationales au lendemain de sa défaite dans la Grande guerre du Nord (1700-1721) au profit d’une politique d’affermissement économique, le consulat de Marseille est le troisième poste ouvert par la Suède en Méditerranée, après Livourne (1720) et Alger (1729).

La table des matière est ici.

Le bon de commande de l’ouvrage est ici.

Le projet d’édition porte sur les correspondances de François Philippe Fölsch depuis sa prise de fonction en 1780, lorsqu’il succède à son père, à 1807. Le corpus comprend quelque 300 lettres de longueur variable, qui ont été transcrites pas plusieurs cohortes d’étudiants du master Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, puis vérifiées et corrigées par Pierre-Yves Beaurepaire et Silvia Marzagalli. Le total dépasse un million de signes. L’essentiel de la correspondance -en français- est adressé aux différents chanceliers qui se succèdent à Stockholm, mais l’on trouve également des lettres envoyées -en suédois- au président ou au secrétaire du Conseil royal, au Cabinet royal des correspondances des Affaires étrangères, au secrétaire du cabinet du roi, voire, en 1804, au souverain lui-même.

Régnicole français car né à Marseille, mais issu d’une famille protestante, d’un père négociant hambourgeois et d’une mère appartenant à l’internationale de la banque de Genève, éduqué en Suisse, avant de séjourner deux ans en Suède, franc-maçon et négociant, les expériences de vie et les identités multiples de François Philip Fölsch en font un intermédiaire culturel, un « homme de l’entre-deux » parfaitement capable de déchiffrer les réalités méditerranéennes pour ses interlocuteurs nordiques. Sa correspondance permet entre autres de mesurer l’étendue des champs que le consul suédois considère devoir couvrir pour bien répondre aux attentes de ses supérieurs.

Côté jardin

Côté jardin: Histoire(s) et représentations des jardins de la Méditerranée, sous la direction de Francesca I. Sensini, Chambéry, Presses Universitaires Savoie Mont Blanc, coll. Arts Cultures Pouvoirs, 2021, 244 pp., ISBN: 978-2-37741-064-4

Dès le récit biblique d’Éden où Adam et Ève furent heureux avant le péché aux jardins orientaux de l’Antiquité la plus lointaine, des jardins du mythe et de la pensée classique gréco-latine aux espaces naturels culturalisés des époques plus récentes, les jardins font partie de notre imaginaire. La fascination intemporelle pour cet espace semble découler des analogies entre son ambiguïté, entrelacs de nature et culture, et la vie elle-même dans son élan créateur et destructeur: le caractère énigmatique du jardin semble renvoyer à l’énigme même de l’existence, qu’il interroge et reproduit à la fois. Les essais recueillis dans ce volume souhaitent apporter une contribution à l’analyse de cette thématique – déclinée dans sa réalité paysagère et architecturale ainsi que dans ses représentations artistiques et littéraires – inscrite au sein des contextes politiques, sociaux, culturels de l’espace défini par la mer Méditerranée. Aussi, le volume enquête sur le jardin selon une perspective interdisciplinaire, dans le but de comparer ses réalisations et ses représentations à partir des coordonnées géographiques et des variables culturelles propres de la mer Méditerranée.

Mobilités en Méditerranée

MOBILITÉS EN MÉDITERRANÉE. Quotidiens, contrôles, assistances (XVIe-XXIe siècles). Textes réunis et édités par Anne Brogini, María Ghazali et Swanie Potot, Saint-Denis, Éditions Bouchène, 2021, 416 p., ISBN: 978-2-35676-126-2

Espace de contacts et d’échanges, la Méditerranée a toujours été caractérisée par les circulations des navires, des biens et des personnes. Entre le XVIe et le XXIe siècle, ces mobilités ont régulièrement fait l’objet d’accueils, de rejets et de contrôles le long des côtes, dans les espaces réceptifs portuaires et littoraux. L’approche sur le long terme permet de saisir les permanences, en Méditerranée, des phénomènes de mobilités, encore accentués aujourd’hui par le creusement du différentiel économique entre les deux rives, et des conséquences qu’ils induisent (réactions parfois hostiles des populations, surveillance des autorités, prise de conscience des risques potentiels sur le plan économique, social et sanitaire). Fruit d’une collaboration interdisciplinaire entre historiens et sociologues des deux rives de la Méditerranée, l’ouvrage cible les motivations des différentes populations migrantes de Méditerranée occidentale. Il étudie leurs rêves de départ, leurs parcours et installations, ainsi que les réactions négatives ou positives qu’ils suscitent au sein des populations littorales. Sont également appréhendées les différentes mesures mises en place par les autorités pour encadrer les mobilités et pour assister les migrants dans leur nouveau lieu de vie.

Une noblesse en Méditerranée

couv_NOBLESSEMEDAnne BROGINI, Une noblesse en Méditerranée. Le couvent des Hospitaliers dans la première modernité, Presses Universitaires de Provence. Collection / Série : Le temps de l’histoire, 353 pp.

La table des matières est disponible ici

Ordre militaire religieux issu des Croisades, chassé du Levant en 1522, les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, mieux connus sous le nom de chevaliers de Malte, établissent en 1530 leur couvent en Méditerranée occidentale, devenant des acteurs essentiels de l’histoire de l’Europe dans la première modernité. Cet ordre, constitué par la fine fleur de la noblesse européenne, compte aux XVIe-XVIIe siècles un nombre très élevé de nobles français, et particulièrement provençaux ; ces derniers représentent le quart des grands-maîtres élus en un siècle et demi. Les chevaliers se spécialisent dans la définition nobiliaire, par l’établissement d’un système d’admissions fondé sur la constitution d’écritures et de généalogies, et sur la fourniture de preuves de la pureté du sang et de la race. Cet ordre, symbole d’une perpétuation de la guerre sainte en Méditerranée, est aussi confronté à la diffusion du protestantisme au sein des noblesses européennes, qui l’oblige à conforter son identité religieuse par l’application stricte dans le couvent de la Réforme catholique, œuvrant à une grande discipline des corps et des moeurs des chevaliers. Dans un couvent dirigé à Malte par des grands-maîtres qui mettent en place une véritable vie de cour, les chevaliers sont également sensibilisés aux théories et aux évolutions politiques qui s’observent en Europe : des conjurations nobiliaires éclatent, qui tentent en vain de résister aux ambitions princières des grands-maîtres.

 

Activités à venir

<< Oct 2022 >>
lmmjvsd
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Partenaires

ICEM Globiber Citere Captifs et captivités (programme EGIDE) Navigocorpus