Home » Publications (Page 2)

Publications


CONTACT

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Université de Nice Sophia-Antipolis
98, Bd. Edouard-Herriot
B.P. 3209
F - 06204 Nice cedex 3
Tél : (+33) (0)4 93 37 54 50
Fax : (+33) (0)4 93 37 53 48
Email : cmmc@unice.fr

Échec au roi. Irrespect, contestations et révoltes

CouvertureEchecauRoiPierre-Yves BEAUREPAIRE, Échec au roi. Irrespect, contestations et révoltes dans la France des Lumières, Belin, 2015

La table des matières est disponible ici

Au début des années 1740, Louis XV, dit le Bien-Aimé, est dans la force de l’âge, mais la France s’impatiente. Quand l’arrière-petit-fils du roi Soleil, se décidera-t-il donc à assumer son « métier de roi » ? à quitter les bras de ses maîtresses ? à s’émanciper de la tutelle d’un ancien précepteur qui approche des quatre-vingt-dix ans ? En quelques mois, l’image du roi, père et nourricier, se lézarde et le désamour s’installe. De « mauvais bruits » courent, que la police peine à faire taire. Les marques d’irrespect, les contestations et les actes de rébellion se multiplient jusqu’à la fin de son règne. Dans une France des Lumières en effervescence, Louis XVI hérite de ce premier échec au roi. Ses ministres se tournent alors vers l’opinion publique. Il ne faut plus seulement la contrôler, mais la séduire et s’en faire une alliée. Pari risqué, car il ne sera plus possible ensuite de lui imposer le silence. Comme l’écrit Diderot, une génération avant 1789, « une révolution dans les esprits » est à l’œuvre, qui transforme insensiblement le sujet en citoyen.

Une partie de cet ouvrage reprend des chapitres parus dans La France des Lumières 1715-1789, Belin, 2011, collection « Histoire de France », sous la direction de Joël Cornette.

 

Les consuls en Méditerranée, agents d’information, XVI-XX siècle

Les Consuls en Méditerranée, agents d'information - XVIe-XXe siècle Les consuls en Méditerranée, agents d’information, XVIe-XXe siècle sous la direction de Silvia Marzagalli, en collaboration avec Maria Ghazali et Christian Windler, Paris, Classiques Garnier, 2015, 381 p.

Au cours de l’époque moderne et contemporaine, l’espace méditerranéen est maillé par un nombre croissant de postes consulaires. Leurs titulaires sont appelés à transmettre toutes sortes de renseignements, jusqu’à ce que les États qu’ils représentent formalisent, au xixe siècle, le contenu de l’information attendue. Cet ouvrage, qui réunit les contributions de spécialistes de six pays, s’intéresse à l’information véhiculée par les consuls, aux modalités de sa transmission et à la manière dont celle-ci contribue à « in-former » la réalité de leur temps. Le parcours du consul et la nature de la relation qu’il entretient avec ses destinataires déterminent non seulement la forme, mais aussi et surtout la nature des contenus.

La table des matières est disponible ici

La page sur le site des Editions Garnier est ici

 

 

L’entre-deux électoral

Entre2électoral (1)Adeline Beaurepaire-Hernandez et Jérémy Guedj, L’entre-deux électoral. Une autre histoire de la représentation politique en France (XIXe-XXe siècle), Presses Universitaires de Rennes, mai 2015, 164 p.

 La démocratie représentative ne s’anime-t-elle qu’en période électorale ? De Siéyès, qui  aux lendemains de la Révolution déclarait que seul le système représentatif permettait la pleine jouissance de la liberté, à la crise de représentation qui frappe aujourd’hui les sociétés contemporaines, fruit d’un « divorce » consommé, selon l’expression consacrée, entre le peuple et ses élites, entre représentant et représenté, le système représentatif, qui poursuit la mission d’incarner la souveraineté populaire, a vu son image s’écorner et s’attire des critiques de plus en plus nourries et variées.  Cet ouvrage s’interroge ainsi sur les conditions du maintien et des modalités de la fonction représentative endossée par les élus du peuple hors de toute manifestation institutionnalisée et entre les moments d’appel au suffrage, lors de ce que l’on appellera un « entre-deux » électoral à la durée variable.

Bordeaux et les États-Unis (1776-1815)

bordeaux-et-les-etats-unis-1776-1815Silvia MARZAGALLI, Bordeaux et les États-Unis (1776-1815). Politique et stratégies négociantes dans la genèse d’un réseau commercial, Genève, Droz, 2015, IV-560 pages.

Dès 1793, alors que la guerre intérieure et extérieure fait rage, des centaines de navires américains commencent à approvisionner Bordeaux en céréales, riz et denrées coloniales. En dépit des efforts des deux gouvernements, l’indépendance des États-Unis, reconnue dix ans plus tôt, n’avait pas suscité un courant commercial significatif entre la France et l’Amérique du Nord. C’est donc bien les guerres révolutionnaires et la neutralité américaine qui donnent une impulsion fondamentale pour que les négociants du principal port français entrent en relation avec les armateurs américains. S’appuyant sur un large éventail de sources, souvent inédites, ce livre montre comment ils ont su éviter l’asphyxie du port girondin. Pour ce faire, il reconstitue les nouveaux courants d’échanges qui se mettent en place et le fonctionnement des réseaux marchands qui, du moins jusqu’en 1807, se jouent d’un conflit franco-britannique de plus en plus âpre, et du blocus continental.

L’ouvrage a été récompensé par le prix Vovard de l’Académie nationale des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Bordeaux.

La Méditerranée au prisme des rivages

CouvertureRivagesLa Méditerranée au prisme des rivages. Menaces, protections, aménagements en Méditerranée occidentale (XVI-XXI siècles). Textes réunis et édités par Anne Brogini et Maria Ghazali, Saint-Denis, Editions Bouchène, 2015.

Interfaces maritimes, les rivages de Méditerranée occidentale apparaissent du XVIe au XXIe siècle comme des frontières vivantes et dynamiques, où s’expriment à la fois les échanges et les conflictualités. Si les menaces sont majoritairement guerrières et corsaires aux XVIe-XVIIIe siècles, conduisant à la protection militaire, à la fortification intense et au contrôle des sociétés littorales, elles revêtent des aspects plus variés à l’époque contemporaine. L’essor économique et touristique des littoraux favorise une surexploitation et une sur-urbanisation de rivages juridiquement mal protégés, sources de catastrophes naturelles qui conduisent aujourd’hui à une meilleure définition du droit de la mer et à une plus grande protection de l’environnement maritime et des espèces menacées. Quant au différentiel économique entre les rives nord et sud, il suscite un désir de migration clandestine à l’issue souvent dramatique, qui cristallise en Europe la peur fantasmée de l’« invasion ».  Historiens, géographes, juristes et sociologues se sont penchés sur les problèmes récurrents des littoraux de cette mer Méditerranée semi-fermée, appelée malgré tout à une nécessaire coopération entre ses peuples riverains.

Activités à venir

<< Avr 2017 >>
lmmjvsd
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Partenaires

ICEM Globiber Citere Captifs et captivités (programme EGIDE) Navigocorpus